Arrivée du taureau roux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arrivée du taureau roux

Message par Tualenn le Sam 11 Mai - 21:42

C'était une belle journée pour s'évader.
Une journée pour voir le monde avancer sur un autre rythme moins effréné que ce qu'elle vivait et s'imposait.
Ainsi, elle avait pris le temps ce matin de revêtir une belle robe rouge, pour rappeler les couleurs de sa famille et une pointe de bleu pastel pour ne pas faire oublier qu'elle était baronne de Lanvallay. La manie du moment pour certains c'était de voir que la gamine qui circulait dans les couloirs du conseil ducal depuis ses 8 ans et ne plus voir qu'elle avait grandi, prit des responsabilités qui pour certains les dépassent mais continue à la traiter comme une enfant.
Ainsi elle ne s'occupait plus de ceux ci, ne dispensant son temps que pour son travail et faire avancer les dossiers au risque de se faire traiter d'invisible. Ceux avec qui elle bosse savent que c'est tout le contraire.

La petite Reyne d'Armes avait laissé son manteau chez elle, par respect pour le Comte qu'elle appréciait grandement et dont elle connaissait les démêlés avec le pouvoir en place.

Le matin avait été mouvementé, pour une fois elle avait été si zen, mais elle avait été ainsi en retard. Et Tiernvael avait été récupéré en chemin en retard. Elle avait détourné les yeux quand il était monté, se rapprochant de sa chaperonne, évitant peut etre ainsi les reproches. Elle était usée et ne se concentrait plus que sur son travail.

Elle jetait tout de même des coups d'oeil sur lui, regrettant cette froideur qu'elel avait certes imposée mais qui lui déchiré le coeur.
Son équipage se présenta à l'entrée et le capitaine de sa garde annonça :


Voici Sa Grandeur Tualenn de Kerdraon, Reyne d'Armes et Baronne de Lanvallay et Tiernvael de Kerdren Seigneur et Maire de Vannes répondant à l'invitation de Sa Grandeur Mael de Morrigan-Montfort et la Dame Camille d'Anclair Mariemont de la Rosas.
avatar
Tualenn
Bienvenue
Bienvenue

Messages : 2
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée du taureau roux

Message par Tiernvael de Kerdren le Dim 12 Mai - 14:02

C'est la fêêêêêêêêêêêêête !
Boum schrak, c'est le lit qui grinça lorsque le lutin en sortit en quatrième vitesse, réalisant qu'il était peut être un peu tôt.
Tant pis ! Personne ne s'est déjà offusqué d'arriver en avance.
Ah oui mais Tualenn ? Pas grave ! Au pire on dira qu'on a confondu l'heure, qu'on a entendu un ding-dong de moins, et/ou ce serait un superbe moment pour cueillir des fleurs au point de rendez-vous.
Oui car en petit galant homme Tiernvael avait fixé celui-ci en fonction de sa beauté, sans doute car ce serait le moment où sa dulcinée poserait pour la première fois du jour les yeux sur lui.

D'humeur guillerette, il enfila les vêtements choisi la veille après une sélection de plusieurs heures entre des collants verts de cérémonie tout à fait identiques, ou presque, le tout en échafaudant les plans machiavéliques sus-cités.
Une fois lavé, peigné, parfumé, habillé et toutes les autres actions qu'il fit ce matin-là, Tiernvael se mit en route en chantonnant.
Rien n'aurait pu glacer cette humeur enthousiasmée par la beauté du jour, le paysage qui s'offrait à lui et ce soleil magnifique qui vous chauffe tendrement au petit matin comme une douce câlinerie.

La route faisait un angle pour en rejoindre une autre, là d'où viendrait Tualenn sans hésiter, et de part et d'autre des champs ou des près et juste à l'intersection quelques arbres et des buissons, alliés des voyageurs de longues chevauchées arides.
Mais celle du petit n'en est pas une, aussi il, tout en regardant où il mettait les pieds oui maman, s'engouffra dans un de ces paradis tout de vert et couleurs vives de fleurs qui s'amassaient petit à petit à son bras.
Le bouquet digne du plus expérimentés des fleuristes, et encore, car celui-là était fait avec amour et passion, tendresse et délicatesse.

Mais la voilà qui arrivait à en juger par la petite expédition qui suivait la route en sa direction, aussi il revint vers elle en vérifiant qu'il n'était pas crotté et constatant avec plaisir que non, il était encore beau comme un sous neuf.
Saluant les hommes d'un signe de tête, le collanté monta dans le carrosse de la baronne, la saluant d'un sourire tendrement amoureux et d'un léger mais non moins sentimental "Demat".
Oui l'ambiance était peut-être un peu fraîche du fait de la chaperonne présente pas trop trop sympa mais tant pis, ils feraient avec.

Les fleurs tenues sur ses genoux, il notait avec ravissement que leur fragrance aérienne mais entêtante commençait à charger légèrement l'espace confiné.
Ceci faisant, le lutin regardait le paysage passer tout en ne manquant pas les regards de sa rousse et en y répondant par un petit sourire parfois.
Ah voilà Janzé qui se dessine à l'horizon !

Tout doucement le convoi ralentissait à mesure qu'il approchait et soudain, le carrosse refusa de faire une crevasse de plus.
Entendant le capitaine faire du zèle à l'extérieur, le lutin sortit, sourire aux lèvres puis se retourna devant la petite porte, laissant sa tête y entrer pour annoncer :

Si Ma Grandeur Tualenn de Kerdraon ap Maëlweg, Reyne d'Armes et de mon coeur, Baronne de Lanvallay veut bien se donner la peine.

Le sourire charmeur acheva ses paroles et en guise d'invitation sa main se profila pour l'aider à descendre.
Le jeune homme salua le vieux qu'il connaissait déjà et le fit même de façon à ce que Tualenn s'en aperçoive et il lui glissa même le bouquet tout en précisant dans un souffle inaudible qu'il devrait les placer à la place de la Reyne d'Armes.
Après un remerciement il dirigea sa belle amie en direction de la clairière.

Tiernvael de Kerdren
Bienvenue
Bienvenue

Messages : 1
Date d'inscription : 20/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum